Accueil images/nido-concept-construction2x1.gif
images/nido-concept-construction3x1.png
Présentation Démarche Ambiance Modèles Technique Références Contact
Cahier des charges
Isolation thermique
Ventilation
Coupe technique
Ventilation conforme à la norme NBN D50.001 Une création de Wikiwi.be

Naguère, la ventilation était " intégrée " dès l'origine d'une construction. Fentes et nids à courant d'air garantissaient toujours une ventilation certes insuffisante, mais au prix d'un grand gaspillage inutile d'énergie.
La crise de l'énergie en 1973 a révolutionné cette situation. Les prix élevés des moyens énergétiques (et les exigences plus strictes sur la protection de l'environnement) ont provoqué un véritable mouvement déferlent vers l'isolation.

Les habitations seront dès lors tellement isolées que, sans ventilation, la moindre particule d'air ne peut plus s'échapper. Et dès lors que la chaleur ne peut plus sortir, l'air frais de l'extérieur ne peut plus entrer. Conséquences : un climat intérieur humide, avec des odeurs malsaines de renfermé, terrain propice aux moisissures et aux mites.

Par conséquent, la Région Wallonne impose une ventilation contrôlée des habitations décrite par la norme NBN D50.001. Le principe de base est relativement simple. Il faut assurer une entrée d'air sain par les locaux dits " secs " (bureau, salon, chambres, salle à manger) et une évacuation par les locaux dits " humides " (salle de bains, cuisine, buanderie et WC).

La norme décrit 4 systèmes :
  • Système A : l'amenée et l'évacuation d'air se font naturellement.
  • Système B : l'amenée d'air se fait mécaniquement et l'évacuation d'air est naturelle.
  • Système C : l'amenée d'air se fait naturellement et l'évacuation est mécanique.
  • Système D : l'amenée et l'évacuation se font mécaniquement. Croquis_systeme_ventilation
La sprl NIDO CONCEPT a opté pour le système "C". Ce choix est justifié par la facilité du contrôle des débits et par un faible encombrement des gaines de ventilation.

L'extraction mécanique consiste à créer un mouvement de circulation d'air dans le bâtiment de telle sorte que l'air neuf entre naturellement par les locaux " secs " et que l'air soit ensuite extrait par un ventilateur depuis les locaux " humides ". L'air chemine ainsi à travers plusieurs locaux par ordre croissant de pollution, en passant sous les portes.

Une telle installation nécessite ;
  • que les locaux " humides " soient mis en dépression par rapport au reste du bâtiment,
  • que des ouvertures soient placées en façade (grille dans les châssis) pour diffuser de l'air dans les locaux "secs",
  • que le transfert de l'air entre les locaux avec alimentation et les locaux avec extraction soit organisé.
Rue Jacquet, 1 - B-5580 Rochefort - T. 084/22.33.38 - F. 084/44.50.22 - G. 0495/57.77.27 - Tva BE0862.475.894